Tous unis nous pouvons empêcher les nouvelles bombes nucléaires !
Article mis en ligne le 7 mars 2017
dernière modification le 9 mars 2017
Rubrique : Contre l’armement nucléaire

Nous vous invitons à rejoindre la campagne allemande pour renvoyer les bombes nucléaires américaines d’Allemagne. C’est une mobilisation contre les nouvelles bombes nucléaires B61-12 qui seront construites d’ici 2020 aux Etats-Unis et déployées dans cinq pays européens, Italie, Belgique, Hollande, Turquie et Allemagne.

Nous invitons les militants européens et américains, pacifistes, écologistes et antinucléaires à participer à notre camp devant la porte principale de la base militaire de Büchel. La semaine internationale d’action est la première de nos 20 semaines d’actions du 26 mars au 9 août (jour anniversaire de (...)

Article mis en ligne le 7 février 2017
Rubrik : Schluss mit der Nutzung fossiler Energien

Cet appel est pour tou-te-s les activistes d’Europe qui soutiennent la lutte de nos voisin-e-s allemand-e-s dans une grande action “lignes rouges” dans la forêt de Hambach, contre la plus grande mine de charbon à ciel ouvert d’europe.

Dimanche 19 février : SAUVEZ LA FORET DE HAMBACH : Action Lignes (...)

Vincent Liegey
Article mis en ligne le 20 novembre 2016
Rubrik : Fondements - Grundsätzliches

Les violences d’Etat et de l’oligarchie s’intensifient. Face à elle, même si la colère est légitime, « utiliser la violence au nom de la lutte contre la violence est une impasse. » Il faut « au contraire ne jamais utiliser les outils du modèle que nous combattons et rester cohérent dans notre démarche. »

L’opposition à la société de croissance, à cette société de l’illimité, provoque toujours plus de présences policières, de provocations et de violences lors des manifestations. Les récents événements en apportent tragiquement la preuve.

Actuellement, toutes les conditions semblent réunies pour que (...)

Millau / Larzac
Article mis en ligne le 20 novembre 2016
Rubrik : Aktuelle Aktionen / action actuelles /

16/11/2016 – Millau (Lengadoc-info.com) – L’État Major de l’Armée de Terre et la préfecture de l’Aveyron ont-ils paniqué ce 11 novembre à Millau face à quelques militants d’extrême gauche ? C’est en tout cas ce que laisse à penser la gestion calamiteuse de la cérémonie par les autorités .

Pas de défilé du (...)

Gardem Lo Larzac
Article mis en ligne le 29 avril 2016
dernière modification le 26 juillet 2016
Rubrik : Social movements

Le collectif Gardem Lo Larzac, créé début Août 2015 suite à la décision de forte densification des effectifs militaires du Camp du Larzac, vous invite le SAMEDI 18 JUIN 2016 à partir de 12h à La Blaquière sur le Larzac au rassemblement

"LARZAC DEBOUT", une journée anti-militariste, de réflexion et de (...)

Article mis en ligne le 14 mars 2016
Rubrik : Aktuelle Aktionen / action actuelles /

Lecollectif Gardem Lo Larzac n’aime pas la Légion. D’autant plus quand les soldats sortent de leur zone dédiée, à savoir le camp militaire de La Cavalerie. Contraints à accepter leur présence depuis deux mois, ses membres n’en demeurent pas moins à l’affût.

Le 11 mars, à la faveur d’un communiqué (...)

Wendland
par Wo
Article mis en ligne le 11 mars 2016
dernière modification le 12 mars 2016
Rubrik : Gorleben im Bewusstsein behalten

Marianne Fritzen, „la grandmère du mouvement anti-nucléaire“ est morte le 6 mars, un mois avant son 92ième anniversaire. Sa mère était Alsacienne, son père Sarrois. Marianne grandit en Alsace, à partir de 1938 elle étudia au lycée de Hagenau et passa son bac en 1941 à Paris. A cause de sa double (...)

ACTION A BÜCHEL
Notre présence en action pendant 20 semaines à Büchel
Article mis en ligne le 27 février 2016
dernière modification le 3 août 2016
Rubrik : Widerstand gegen Atomwaffen - Resistance against nuclear weapons

Vingt semaines, représentant à peu près vingt bombes nucléaires : à partir du 26 mars*, il faut que des groupes et des individus maintiennent des piquets de protestation silencieuse (ou bien d‘autres actions non-violentes) devant les portes principales de la base nucléaire de Büchel. Chaque groupe ou individu prend en charge une semaine pendant laquelle il est présent au moins un jour à la base de Büchel. Il est même possible que des groupes ou des individus partagent une semaine. Même des actions de supports dans vos régions sont souhaitées .
Chaque groupe est invité à installer devant la base nucléaire un symbole de son choix à la suite de son action. Cela pourrait être un symbole pacifique ou bien féministe ou bien religieux.

La base nucléaire de Büchel

La base aérienne de Büchel se trouve dans le département de la Rhénanie-Palatinat, dans la Eifel Volcanique, à quelques kilomètres du lieu touristique Cochem/Moselle. À Büchel à peu près vingt bombes nucléaires (américaines) sont stationnées. Elles se trouvent disponibles pour (...)

Non à la légion étrangère au Larzac !
La résistance non-violente est toujours nécessaire
Article mis en ligne le 11 novembre 2015
Rubrique : Sur le web

Le plateau du Larzac renoue avec la contestation

Fin juillet, le ministère de la Défense a annoncé l’arrivée sur le camp militaire du Larzac de la 13e Demi-brigade de la Légion étrangère (DBLE). On est loin de la contestation historique des années 70.

D’ici 2018, ce sont environ 1.200 légionnaires (...)

40 ans d’histoire et de militantisme
Article mis en ligne le 13 octobre 2015
Rubrik : Apprendre par des exemples pratiques - Aus praktischen Beispielen lernen

40 ans que ça dure. Tous les deux mois, les 1300 abonnés à travers le monde reçoivent leur exemplaire de « Gardarem lo Larzac », le journal militant des luttes écologistes et pacifistes sur le plateau du Larzac. Huit à douze pages pliées à la main.

40 ans réunis sur les étagères du local du journal, dans un maison du hameau de Montredon, aux confins de l’Aveyron et de l’Hérault : cela représente 324 numéros d’un journal né en 1975, quatre ans après que le ministre de la Défense Michel Debré ait annoncé, en octobre 1971, l’extension du camp militaire (...)


Nous invitons les militants européens et américains, pacifistes, écologistes et antinucléaires à participer à notre camp devant la porte principale de la base militaire de Büchel. La semaine internationale d’action est la première de nos 20 semaines d’actions du 26 mars au 9 août (jour anniversaire de Nagasaki). Vingt semaines contre les 20 bombes nucléaires B61 de Büchel. Notre camp de la paix prévoit des contacts en réseau, des présences devant la base, des actions de résistance civile non-violente.

Cette semaine internationale réunit pour la première fois les mouvements anti-nucléaires des Etats-Unis, le pays qui construit les bombes : nous attendons 8 à 10 Américains et 300 ont signé une déclaration de solidarité.

Quelques données politiques et militaires

Depuis la fin de la guerre froide une vingtaine de bombes nucléaires sont entreposées à Büchel. Des pilotes allemands sont formés pour se préparer à larguer ces bombes sur ordre des Etats-Unis avec leurs avions Tornado. Il s’agit du soit-disant « partage nucléaire » dans la doctrine de l’OTAN qui inclut une possibilité de « frappe en premier ». Dans la guerre en Syrie certains pilotes allemands ont été affectés à la base d’Incirlik en Turquie, une autre base qui compte 50 bombes B61.

Le programme américain prévoit de remplacer ces bombes B61 par d’autres plus précises très prochainement (coût : 10 miliards de dollars).
Trois laboratoires américains sont concernés, Los Alamos, Sandia et Livermore. Les constructeurs sont Boeing, Lockeed-Martin, Honeywell et Bechtel. Il est prévu 400 B61 pour
l’ Europe, 25 millions de dollars pièce.

En Allemagne plus de 50 groupes et organisations mènent une campagne de résistance civile sur le « lieu du crime ». En plus du lobbying nous voulons faire pression par des actions directes non-violentes pour empêcher le remplacement des B61.

Du fait que l’opinion publique est opposée à 90 % contre les armes nucléaires américaines, notre coalition qui inclut des associations très connues en Allemagne (Association des Médecins pour la Prévention de la Guerre Nucléaire, Mouvement de la Réconciliation, Pax Christi…) a pour objectif qu’une décision politique soit prise pour approuver les militants participant au blocage de la base.

Le remplacement des B61 est prévu alors que le parlement allemand, le Bundestag, a voté une résolution le 26 mars 2010 demandant au gouvernement d’évacuer définitivement d’Allemagne les armes nucléaires US.

En Allemagne il y aura des élections au mois de septembre 2017 (les dernières avant 2020), c’est donc maintenant qu’il faut faire la pression sur le gouvernement. Les politiciens savent que si l’Allemagne prend une telle décision, les autres pays européens du « partage nucléaire » risquent de faire de même. Un effet « domino » est possible, donc le meilleur moment pour arrêter un tel programme est maintenant, avant que les bombes soient construites.

20 semaines d’actions contre les 20 bombes de Büchel

En 2016 nous avons organisé 20 semaines d’action auxquelles ont participé 45 groupes antinucléaires, féministes, pacifistes, religieux… De même en 2017 nous commencerons le 26 mars et finirons le 9 août. Nous effectuerons des présences devant la base et des actions de blocage non-violent pour rappeler à ceux qui votent les lois leur promesse d’éliminer les armes nucléaires d’Allemagne.

Charte d’actions

Toute participation à une action directe non-violente implique de ne pas menacer ni utiliser une quelconque violence physique contre une personne même dans le cas où la violence est utilisée contre nous. Chacun sera libre de participer ou non. Il ne sera pas exercé de pression ni physique ni verbale, ni insultes ni humiliation. Au contraire nous respecterons les autres (police, militaires, contre-manifestants) tout en pouvant être critiques sur leur comportement.

Ces engagements restent valable si une action légale est engagée, dans un tel cas la solidarité sera notre règle. La charte complète est disponible sur le site www.buechel-atombombenfrei.de

Déclaration d’engagement

L’élément central de notre campagne est la déclaration suivante :

Je viendrai à Büchel chaque année et prendrai part aux actions jusqu’à l’élimination des armes nucléaires et j’agirai activement pour un monde libéré des armes nucléaires là où j’habiterai.

Déclaration de solidarité

Cete déclaration s’adresse particulièrement à ceux qui ne peuvent pas venir. Le risque en Allemagne pour les pacifistes est d’être considéré comme anti-américain. D’où l’importance de nombreuses signatures de militants américains, et de la solidarité des peuples de tous les pays en particulier ceux qui subissent les conséquences du nucléaire.

Si vous êtes intéressés, contactez : mariongaaa@gmx.de
ou le site web : www.buechel-atombombenfrei.de
tel mobile : +49 (0)172 771 32 66

Dans notre belle région volcanique il existe de nombreuses possibilité d’hébergement. Une personne contact sera à votre disposition !

Sur le web

      
Toujours les anti-nucléaires, beaucoup (...)
Le blog de la Maison de la Résistance à la (...)
Gemeinsame Kampagne von X-tausendmalquer und (...)
Site d’un groupe d’actions au Wendland, (...)

Statistiques du site

  • Nombre total de visites :
    326300 visiteurs
  • Nombre de pages visitées :
    303097 pages
  • Moyenne depuis 365 jours :
    171 visites par jour
  • Plus grosse journée
    le 23-11-2011
    avec 1076 visiteurs
  • Aujourd'hui :
    64 visiteurs
  • Actuellement en ligne :
    1 visiteur
  • Ce site compte : 37 auteurs 46 rubriques 217 articles 255 mots-clés 6 sites référencés
  • Last published article:
    on 29 April 2017
    "Legacy of Seabrook nuclear protest debated"

Identification



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.39