de Alain Bujak & Damien Roudeau
Sur l’histoire méconnue d’un combat écologique aux sources de la Loire
Article mis en ligne le 18 octobre 2020
Rubrique : mouvement écologique

« C’est l’histoire méconnue d’un grand combat écologique gagné en France il y a 30 ans qui sert de modèle encore aujourd’hui dans de nombreux pays. De simples citoyens ont fait face aux grands lobbies et à la puissance politique et publique pour (...)

Archives vivantes
premières opposantes à la centrale dès sa construction
Article mis en ligne le 3 avril 2020
Rubrik : Die Flamme nähren, nicht die Asche bewahren / Feed the flame instead of conserving the ashes

En 1970, le projet de centrale nucléaire à Fessenheim est un sujet de débat public. Trois femmes, surnommées « les guêpes de Fessenheim », portent ce combat contre l’atome et pour une meilleure information des citoyens. Elles organisent des conférences, donnent des interviews et produisent une brochure intitulée « Fessenheim : vie ou mort de l’Alsace ».
Esther Peter-Davis fait partie du groupe.
Rue89 Strasbourg l’a rencontrée.

https://www.rue89strasbourg.com/archives-vivantes-ina-femmes-fessenheim-133590?fbclid=IwAR3qtw1mB1gFRsXfCJpsn_cM8tW9AtzOr9kFNWQsGRJ2BnYsBXk6CC1hVOk

Débranchons la centrale nucléaire du Tricastin
du 25 au 30 mai 2020
Article mis en ligne le 23 février 2020
dernière modification le 24 février 2020
Rubrique : France / Frankreich

Le 31 mai 1980, c’est l’anniversaire officiel de la connexion du réacteur n°1 de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme) au réseau électrique. Quarante ans plus tard, EDF veut étirer son fonctionnement jusqu’à 50 voire 60 ans, alors même que sa durée (...)

Article mis en ligne le 1er novembre 2019
Rubrik : Fondements - Grundsätzliches

L’imaginaire libertaire se nourrit abondamment des «  exploits révolutionnaires  » qui ont jalonné l’histoire du mouvement anarchiste depuis ses débuts. On y remarque, entre autres, une sorte de fascination nourrie par des images fortes avec des hommes (...)

Article mis en ligne le 17 octobre 2019
dernière modification le 16 octobre 2019
Rubrik : Fondements - Grundsätzliches

Pourquoi la stratégie de lutte non-violente ?

Le choix de la stratégie de lutte non-violente correspond au projet de faire émerger un mouvement de masse. En effet, c’est une stratégie qui permet une grande diversité de formes d’action : des actions symboliques, artistiques ou humoristiques, des actions directes d’interposition, d’occupation ou de blocage, des actions constructives, des actions de non-coopération et de boycott, etc. Ces formes d’action variées sont autant de portes d’entrées pour des personnes aux profils variés : des personnes jeunes comme des personnes plus âgées, des femmes comme des hommes, des personnes avec plus ou moins de temps disponible, plus ou moins de capacité à subir une répression policière ou des risques juridiques, etc. En articulant ces différentes formes d’actions dans des campagnes communes, la stratégie non-violente cherche ainsi à proposer une place à chacune et à chacun, à obtenir non seulement le soutien de l’opinion publique, mais aussi la participation directe de la population.

L’action non-violente peut être à la fois juste et efficace, en s’inscrivant dans une démarche de changement radical tout en s’assurant du soutien de l’opinion publique et de la participation directe de la population. Parce qu’elle est basée sur la (...)

« On ne cherche pas la bagarre, c’est la lutte qui est venue nous chercher dans un coin paumé. »
Article mis en ligne le 9 septembre 2019
Section : Solidarität / Solidarity/ Solidarité

Roger et Suzanna cheminent main dans la main depuis plus de 50 ans. Après les militaires, le lithium…

La lutte du Larzac, c’est une décennie de combats sans violences. Eux, ils l’ont menée dès 1972, tout droit venus de l’Ordre laborieux de l’Arche, à Roqueredonde (34). D’une communauté à une autre, ils restent de ceux qui ont fait plier l’extension du camp (...)

Olivier Maurel
Article mis en ligne le 4 septembre 2019
Rubrik : Informations

Comment lutter pacifiquement pour les causes qui nous animent ?

Comment lutter pacifiquement pour les causes qui nous animent ?

Comment réagir face à une agression ? Comment ramener un conflit sur le terrain de la non-violence (et s’y maintenir) ?

En s’appuyant sur notre actualité la plus récente, Olivier (...)

Driss Abou Khaliss
Article mis en ligne le 16 août 2019
Rubrik : Die Flamme nähren, nicht die Asche bewahren / Feed the flame instead of conserving the ashes

Abdul Ghaffar Khan découvre la non-violence en s’inspirant de la vie du Prophète de l’islam et en rencontrant Gandhi. Cette découverte l’amène à révolutionner la lutte des Patchouns. Ce peuple, aujourd’hui géographiquement situé en Afghanistan et au Pakistan, était animé par la violence et la vengeance à l’encontre de l’occupant britannique. Abdul Ghaffar Khan se sert de l’honneur guerrier qui unit les Patchouns pour les amener à la pratique de la non-violence au service de leur lutte. Il souhaite créer une armée sans armes, mixte, entraînée professionnellement : les Serviteurs de Dieu. Véritable institution qui aura son propre Hymne, sa Charte et son Serment. Les colons britanniques ont torturé les Patchouns non-violents. Des centaines de martyrs sont morts.

« Si tu étends vers moi ta main pour me tuer, moi, je n’étendrai pas vers toi ma main pour te tuer : car je crains Allah, le Seigneur de l’Univers ». Le Coran, la Table 5

Comme tout musulman pieux, Abdul Ghaffar Khan, « fils d’un chef respecté, (...)

Islam et non-violence :
Article mis en ligne le 30 décembre 2018
dernière modification le 29 janvier 2019
Rubrik : Die Flamme nähren, nicht die Asche bewahren / Feed the flame instead of conserving the ashes

La sauvagerie et la terreur répandues par l’Etat Islamique et autres groupuscules prétendant tuer « au nom de l’islam » peuvent parfois engendrer dans nos esprits un amalgame équivoque entre « islam » et « violence ». Pourtant, l’existence de ces (...)

Article mis en ligne le 2 décembre 2018
dernière modification le 1er décembre 2018
Section : International

C’était une affirmation de Mustafa Kemal, le militaire qui dirigea la Turquie de 1923 à sa mort, en 1938. La Turquie, après la guerre de 14-18 faite du côté allemand, demeura le dernier territoire ottoman de la Sublime Porte démantelée.

On ne s’étonnera donc pas qu’en Turquie le militarisme constitue une forme de culture dominante. Et c’est sur cet héritage ottoman que Mustafa Kemal Atatürk s’efforça de construire une patrie nouvelle, républicaine et laïque, largement inspirée des (...)

Serge Perrin
Article mis en ligne le 2 août 2018
dernière modification le 12 août 2018
Rubrik : Aktuelle Aktionen / action actuelles /

Le défilé silencieux

Vous avez un message à faire passer ? Vous etes révolté-es par un évènement ? Vous n´étes pas une organisation de masse ? Ce n´est pas encore grave, tel le petit colibri vous pouvez agir.

La non-violence offre une multitude de (...)


Statistiques du site

  • Nombre total de visites :
    491162 visiteurs
  • Nombre de pages visitées :
    562832 pages
  • Moyenne depuis 365 jours :
    162 visites par jour
  • Plus grosse journée
    le 27-09-2020
    avec 1208 visiteurs
  • Aujourd'hui :
    479 visiteurs
  • Actuellement en ligne :
    1 visiteur
  • letzter herausgegebener Artikel :
    den 1. April 2021
    "Gorleben - Castor-Blockaden 1997"

Identification



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.39