Gorleben 365 plus X
Blocage non-violente de l’accès au chantier du site d’enfouissement de déchets radioactifs
La campagne d’actions de désobéissance civile continue à Gorleben
Article mis en ligne le 7 février 2012
dernière modification le 6 janvier 2017

par Wo
logo imprimer

Idée de base de la campagne gorleben 365+X :

Depuis des décennies, le site de Gorleben (Basse-Saxe) est pressenti pour accueillir les déchets radioactifs allemands. Pourtant, il a été choisi pour des raisons purement géopolitiques, et serait complètement inadapté d’un point de vue géologique. Depuis des décennies également, les habitants de la région de Gorleben se mobilisent pour que les déchets ne soient pas enfouis dans ce gisement salin.

Face à la mobilisation des habitants, le gouvernement allemand a récemment déclaré que l’on devait « repartir de zéro » pour la recherche d’un site et ne plus se focaliser sur Gorleben.

Tous les partis politiques souhaitent que ces recherches pour trouver un site d’enfouissement reprennent. Mais comment cela doit-il se faire, telle est bien la question !

Officiellement, seules les études sont autorisées à Gorleben, et la recherche de sites alternatifs de stockage est censée avoir déjà commencé. Mais dans les faits, les travaux de construction du centre d’enfouissement se poursuivent. On ne peut pas parler de dialogue social !

D’août 2011 à août 2012, près de cent actions de blocage destinées à perturber la poursuite de l’activité du site ont été menées dans le cadre de la campagne gorleben365.

Avec la campagne gorleben365+X, nous allons poursuivre cet objectif. Peut-être pas à la même fréquence, mais en tout cas avec la même détermination, la même créativité et de manière tout aussi dérangeante  !


Action de blocage non-violent des accès au chantier du site d’enfouissement de Gorleben : on compte sur toi !

C’est notre vie quotidienne et notre culture que nous voulons amener devant les grilles de Gorleben. Des chorales se chargent d’un blocage et donnent un concert devant l’entrée, des jeunes mobilisent ceux de leur âge, des cavalièr-e-s s’attardent avec leurs chevaux devant le site, on peut même fêter son anniversaire ou ses noces avec un blocage devant l’entrée.
Prendre le thé avec des petits gâteaux, se lancer dans la guérilla jardinière, jouer au tarot ou tricoter des « X » géants, à chacun de créer son propre scénario. Pas de limites à la créativité !

Jour après jour, nous allons résister, avec toujours de nouveaux groupes. Chacun-e peut prendre part aux actions de gorleben365+X, individuellement ou en groupe. Chacun-e peut lancer sa propre idée de blocage.

Nous exigeons la fin des travaux dans le gisement salin de Gorleben et l’arrêt de la production de déchets radioactifs par l’industrie nucléaire. Nous revendiquons une utilisation responsable des ressources de notre planète et le recours aux énergies renouvelables.

Nous voulons envoyer un signal qui nous renforce et nous encourage dans nos actions, et nous aide à aller plus loin. C’est la première fois que tu participes à une action de désobéissance civile ? Alors cette expérience à Gorleben pourra t’aider à prendre de l’assurance ; à toi de l’appliquer ensuite chez toi, dans ton entourage politique et professionnel et dans ton quotidien. Gorleben est partout !

Cadre d’action

Nous allons barrer la voie d’accès aux sites souterrains à explorer. Par cette action, nous souhaitons motiver d’autres personnes à ne pas déléguer leurs responsabilités, mais à s’engager personnellement pour la sortie du nucléaire. Nos blocages constituent des actes de désobéissance civile. Nous ne respecterons pas les lois et prescriptions destinées à protéger le bon déroulement de la reprise de l’exploration de la mine de sel. Nous ne libérerons pas la voie de notre plein gré, car face au risque que comporte l’énergie nucléaire et à l’absence de solution au problème des déchets nous jugeons notre action légitime et nécessaire. Si la police tente de nous disperser, nous réagirons avec pondération et sans violence. Une interdiction de manifester ou des poursuites judiciaires ne nous feront pas reculer.

Nous nous battons pour la vie et pour des lendemains dignes d’être vécus. C’est ce qui régit notre action. Nous n’infligerons de blessure à personne. Nous offrons à tous les êtres humains notre sincérité, notre respect et une invitation au dialogue. Les policiers et les employés de la mine ne sont pas nos adversaires, et donc nous cherchons à montrer par notre comportement que nous portons à chaque policier/ère et à chaque collaborateur/trice de la mine le respect dû à tout être humain, même si nous critiquons leurs actes et leur rôle. Dans notre action commune, nous essayons de travailler avec des structures non hiérarchiques, c’est à dire que nous ne prenons pas de décisions majoritaires, mais consensuelles, en nous concertant mutuellement autant qu’il est possible de le faire. Nous dérangerons de façon non-violente et déterminée le bon déroulement de l’exploration de la mine de sel.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Gorleben 365+X est une campagne d’action commune à « Kurve Wustrow Bildungs- und Begegnungsstätte für gewaltfreie Aktion » et à „X-tausendmalquer – Gewaltfrei und ungehorsam gegen Castor und Atomkraft“.

Pour plus d’informations en francais voir :


[http://www.castor.divergences.be] et

[http://www.sortirdunucleaire.org]

En allemand : [ http://www.gorleben365plusx.de ]

P.S. :

Deux récits du premier blocage francophone le 7 avril 2012 :

Blocage francophone du site de Gorleben :
la solidarité des antinucléaires ne connaît pas de frontières !

http://www.castor.divergences.be/spip.php?article264

GORLEBEN 365, compte rendu du „blocage francophone“

http://castor.divergences.be/spip.php?article281

ww.sortirdunucleaire.org/Gorleben-365



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.39